Bescherelle ta mère

Bescherelle ta mère

A force de lire des forums et même des articles rédigés avec un maximum de fautes, on finit par les trouver normales, ou du moins on en arrive parfois à avoir de sérieux doutes sur l’orthographe de certains mots, certains accords etc.

Merci la Netiquette, ce protocole de bienséance du web qui prône – entre autres – qu’on n’attache pas trop d’importance à l’orthographe sur Internet.

Alors quoi ? Toutes ces années passées à apprendre et appliquer les règles complexes de l’orthographe, de la conjugaison, de la grammaire, de la syntaxe… pour rien ?

Orthographe pour tous

Quel plaisir donc de voir que je ne suis pas aussi puriste que je le pensais, ou du moins pas aussi extrême que d’autres… A l’instar de cette découverte réjouissante : “le justicier de l’orthographe” (il se présente ainsi) qui traque sans relâche les fautes d’orthographe ou coquilles dans les tweets.

Ce furieux a ouvert le site www.bescherelletamere.fr, ainsi qu’un compte Twitter associé @Bescherelle, qui compte aujourd’hui près de 15 000 followers en moins de 3 semaines.

bescherelle_mini

Il s’exprime par ailleurs dans un langage fleuri, qui contraste avec le respect des mots… Personnellement ça me fait rire. Et indépendamment du style que chacun appréciera ou pas, on ne peut que saluer l’initiative, qui est faite avec un certain humour.

Et la marque Bescherelle dans tout ça ?

La société Hatier, éditeur du célèbre Bescherelle et propriétaire de la marque, a contacté le “justicier”, en l’autorisant à utiliser la marque à condition de mettre de l’eau dans son vin niveau injures.

Elle aurait même pensé un moment à le recruter en tant que community manager ! Mais d’après cet article de Doc News, un accord entre la société Hatier et le “justicier” serait difficile à trouver en termes de ligne éditoriale !

Espérons que chacun puisse continuer à suivre librement la sienne…